PDA

Ver la versión completa : L'usage de la violence est inefficace



JustVegetal
08-ene-2010, 11:45
L'usage de la violence est inefficace

SUJET: L'usage de la violence est inefficace.

Le temps des rapports de force avec son chien est révolu. Il est avéré aujourd’hui que la patience et la fermeté associées à la persévérance sont bien plus efficaces que la violence. Bien sur, il existe encore des personnes qui vous diront que le seul moyen pour faire comprendre à un chien qui est le maître est de le traiter sèchement, voire brutalement. Heureusement, elles sont de moins en moins nombreuses.

Certes, le chien doit savoir qui est le leader de la famille, mais nul besoin d’user de force pour cela, au contraire ! Le chef doit se comporter en chef, pas en tyran : il doit garder son calme, avoir confiance en lui, prendre les choses en main de façon ferme et cohérente.

Hurler sur son chien pour le faire obéir a exactement l’effet inverse que celui recherché : on lui montre ainsi qu’on n’est pas capable d’assumer son rang, et on lui enlève t oute volonté de se conformer aux ordres. L’usage de la force est un dérapage révélant la nature de la relation entre l’humain et le chien : la communication n’a pu s’établir, il n’y a aucune complicité, aucune harmonie entre les protagonistes.

usage violence avec chien

Si le chien ne réagit pas comme on le lui a demandé, il faut se demander là où on s’est trompé : lui a-t-on fait clairement comprendre ce que l’on attendait de lui ? Connaît il l’ordre demandé, l’a-t-il déjà appris et exécuté correctement ? Est il en mesure d’obéir ?

Lui a-t-on indiqué sans équivoque sa place hiérarchique dans la famille ? On voit assez souvent des propriétaires se plaindre de la désobéissance de leur animal, alors que l’animal est le roi à la maison : il dort dans le lit des humains, mange à leur table, entre autres. Et on retrouve sur le terrain la même personne qui n’hésite pas à frapper le chien pour crime de lèse majesté, alors que c’est son incohérence qu i provoque ce comportement de la part de l’animal.

Ne dit-on pas que la violence entraîne la violence ? Or, si l’on traite un chien de compagnie par la force, il ne faut pas s’étonner qu’il vous le rende un jour.


Article écrit par Laurence Bruder Sergent
Comportementaliste

veganfreak
04-mar-2010, 22:37
L'usage de la violence est inmoral.